Les engagements Grand Pâturage

Des engagements à découvrir en vidéo

Partenaires pour aller plus loin

C'est ensemble que la fromagerie et les éleveurs ont défini les critères de valorisation du Lait Grand Pâturage. Ils ont été apposés dans un cahier des charges que chaque signataire s'engage à respecter. Des engagements qui rythment naturellement l'activité dans ces 6 fermes, à découvrir en vidéo !

Une vraie filière locale ! Des fermes toutes proches à 12 km maximum de la fromagerie

Une collecte tout près de la fromagerie ! Tous les deux jours notre camion part pour une petite tournée bien déterminée : 6 fermes engagées, situées entre 1 à 12 km de notre village de Charcenne.

Le lait tout juste collecté sera stocké dans un tank dédié et rapidement mis en fabrication.

Les vaches aussi mangent local : les fourrages, qui composent la base de leur alimentation lorsqu'elles ne sont pas au pâturage, sont principalement cultivés sur les terres de chaque exploitation.

En savoir plus

En hiver, les vaches mangent différentes sortes de fourrages, dont le foin que l'agriculteur aura coupé et fait sécher pendant l'été.

Nous estimons une autonomie fourragère proche de 100% pour l’alimentation des vaches laitières, c’est-à-dire que les éleveurs cultivent et récoltent eux-mêmes les fourrages sur les terres de l'exploitation.

En cas de force majeure, le cahier des charges laisse la possibilité à l'éleveur de recourir à l'achat de fourrages dans les fermes voisines ou de la région. Ces achats sont limités à du fourrage d'origine régionale afin de garantir un maximum l'aspect local de notre Lait Grand Pâturage.

Pour nos vaches c'est GRAND Pâturage ! Des vaches qui profitent des pâtures, en libre accès et sur des grands espaces

Elles disposent de grands espaces, avec un critère de 25 ares minimum par vache, une surface bien supérieure à la moyenne de référence. Les pâturages sont situés à proximité des fermes pour leur permettre d'y accéder simplement.

Les vaches au pré, quand elles le souhaitent !

Les vaches aiment le grand air et brouter l'herbe dans les prés mais seulement quand la météo est favorable, s'il fait trop chaud ou trop froid elles préfèrent rester à l'étable. Les éleveurs respectent leur bien-être, c'est pourquoi elles ne broutent pas toute l'année. Pour notre région, la Franche Comté, la météo leur permet de sortir au minimum 180 jours par an.

En savoir plus

Les éleveurs veillent sur leurs vaches afin qu'elles soient toujours en bonne santé. Ils connaissent parfaitement leurs besoins et ce qui leur convient le mieux.

Durant le temps où les vaches sont en pâturage, elles peuvent manger de l'herbe à loisir pour produire un bon lait.

Lorsqu'il fait trop chaud ou trop froid pour elles, les éleveurs prennent soin de les rentrer à l’abri. Parfois, les éleveurs laissent les vaches pâturer la nuit s'il a fait trop chaud dans la journée et qu'elles sont restées à l'intérieur.

Une filière lait engagée pour l'avenir ! Une démarche commune qui assure une rémunération équitable des éleveurs

Un meilleur avenir pour tous ! Et avec l'engagement de tous. Chaque éleveur, s'engage dans une démarche de transparence pour donner le meilleur, son lait gagne ainsi en qualité et la fromagerie s'engage à le valoriser pour lui permettre d'être justement rémunéré.

Le prix du lait est déterminé avec nos éleveurs, en fonction de leur coût réel de production. Il est identique tous les mois de l'année et n'est pas impacté par les fluctuations du marché. Il est réévalué tous les ans.

Une démarche à faire grandir : 6 fermes se sont engagées à nos côtés dans cette démarche mais d'autres pourront très vite nous rejoindre dès que les besoins en lait progresseront.

En savoir plus

Un meilleur avenir pour tous !

Le prix de référence du Lait Grand Pâturage est une sécurité pour les éleveurs. Nous avons fixé, ensemble, un objectif de prix du lait supérieur à 40 centimes par litre.

Ce prix s'applique au lait utilisé pour les produits "Grand Pâturage", c'est à dire, plus il y a de produits "Grand Pâturage" vendus, plus le producteur bénéficiera de ce prix.

Une alimentation garantie sans OGM* ! Des vaches nourries avec le fourrage local et sans OGM

Les vaches sont nourries avec une alimentation de qualité, garantie "sans OGM" (<0,9%, contamination fortuite et non évitable, conformément à la réglementation en vigueur), pour une alimentation plus saine et plus naturelle.

En savoir plus

Il faut compter 6 mois pour qu'une ferme soit considérée "sans OGM". Afin d'arriver à ce résultat, les producteurs ont dû modifier leurs pratiques et leurs achats.

C'est pour pallier à ce surcoût que nous les accompagnons dans leurs démarches avec une prime spécifique "sans OGM" en complément sur la totalité du litrage mensuel livré.

Des éleveurs aux petits soins ! Des vaches heureuses aussi bien dans les prés qu'à l'étable

Les fermes partenaires sont des fermes familiales à taille humaine, avec en moyenne 60 vaches par troupeau.

Les éleveurs s'engagent à ce que chaque vache dispose d'un espace suffisant et confortable selon des critères définis au cahier des charges.

Ils sont aussi tous signataires de la Chartes des Bonnes Pratiques d'Elevage comportant plusieurs critères sur le respect du Bien-être animal.

En savoir plus

Pour veiller à leur bien-être, les vaches disposent d'une surface de couchage de 6 m² au minimum ou dans certaines fermes d'une logette individuelle. Les éleveurs mettent également à disposition des éléments de confort tel que des brosses.

Concernant la Charte des Bonnes Pratiques d'Elevage, elle engage les éleveurs au respect de 41 critères que l'on peut rassembler en 6 catégories :

  • Assurer la traçabilité des animaux de son exploitation
  • S’assurer de la bonne santé de son troupeau
  • Fournir une alimentation saine, équilibrée et tracée à ses animaux
  • Garantir la qualité du lait par une hygiène rigoureuse
  • S’assurer du bien-être des animaux et veiller à la sécurité des personnes travaillant sur l’exploitation ou intervenant auprès des animaux
  • Participer à la protection de l’environnement
Retour en haut